CBS vous accompagne

Nos adhérents

Newsletter CBS

Recevez votre lettre d'information

25 octobre 2017

La société ONCOMEDICS vient de lancer la commercialisation de l’ONCOGRAMME®, un dispositif permettant de déterminer la chimiothérapie optimale pour traiter les patients luttant contre un cancer colorectal métastatique.

Analyser la mortalité des cellules tumorales pour traiter chaque malade avec les molécules les plus efficaces pour lui
L’ONCOGRAMME® est un dispositif médical exploitant un fragment de la tumeur : des cellules tumorales en sont extraites et cultivées, puis mises en contact in vitro avec les différentes molécules ou combinaisons de molécules envisagées pour traiter le patient. L’analyse de la mortalité de ces cellules permet de déterminer la chimiothérapie optimale pour ce dernier. Ce test innovant est totalement en phase avec les tendances de la médecine actuelle qui cherche à adapter le traitement de chaque malade aux caractéristiques précises de sa pathologie. Cette nouvelle médecine dite « de précision » ou « personnalisée » promet à terme un gain en efficacité thérapeutique ainsi qu’une amélioration substantielle du confort du patient.

Une entreprise issue de l’Université de Limoges
ONCOMEDICS a été fondée en 2006 par Christophe Lautrette, président-directeur général, et Stéphanie Giraud, directrice recherche et développement. Tous deux sont titulaires d’un doctorat en biologie-santé obtenue à l’Université de Limoges. En 2010, Christophe Lautrette cherche de nouveaux locaux, suffisamment vastes pour accueillir un laboratoire, une pièce de stockage ainsi qu’une salle de culture cellulaire, et adaptés aux normes de sécurité drastiques du secteur de la santé. Son choix se portera sur ESTER Technopole, « tant pour la qualité des locaux proposés que pour l’image d’excellence véhiculée par le site ».

Plus de 3 millions d’euros d’investissements et dix ans de recherche et développement
Afin d’assurer son financement, ONCOMEDICS a obtenu des aides publiques, notamment de la part de la Communauté d’Agglomération de Limoges Métropole. Elle a également fait appel à des investisseurs privés avec, en 2016, une campagne de financement participatif menée sur Wiseed, la plateforme n°1 en crowdfunding. Au total, le développement de l’ONCOGRAMME® aura nécessité un investissement de plus de trois millions d’euros et dix années de travaux. Aux recherches en laboratoire se sont succédés de longs essais cliniques. L’analyse de leurs résultats a été publiée en 2016 dans le Journal of Translational Medicine.

En phase de commercialisation
Depuis 2015, ONCOMEDICS est en pleine mutation. La jeune pousse s’est donnée les moyens de devenir une entreprise commercialisant un dispositif médical innovant en France, mais aussi à l’international. L’équipe s’est mobilisée pour développer ses canaux de distribution et assurer l’industrialisation de l’ONCOGRAMME®. Des centres de consultations de cancérologie l’utilisent aujourd’hui. Après les sites pionniers que furent le CHU de Limoges et la Clinique Chénieux, d’autres ont adopté le test, tels que Bordeaux, Nîmes ou encore Clermont-Ferrand.
Des efforts ont aussi été menés pour lancer l’exportation de l’ONCOGRAMME® en commençant par l’Europe, puis le Maghreb et le Proche-Orient. Le dispositif a d’ores-et-déjà obtenu son marquage « CE » (Conformité Européenne), qui atteste de la conformité du test aux exigences communautaires et autorise sa libre circulation dans l’Union Européenne.

Des ONCOGRAMME® pour d’autres types de cancers à l’étude
ONCOMEDICS ne souhaite pas se limiter au cancer colorectal métastatique. Christophe Lautrette précise « à terme, ce que nous voulons, c’est offrir une personnalisation de leur traitement à chaque patient atteint de cette maladie et traité par chimiothérapie ». Depuis plusieurs années, le service R & D de l’entreprise travaille sur des dispositifs reposant sur les mêmes technologies, mais destinés au traitement d’autres cancers. Les projets les plus avancés concernent ceux de l’ovaire, avec une concrétisation probable dès 2018, et ceux du sein. Des recherches sur des tests destinés aux cancers de la prostate et du poumon sont également lancées…

Toutes les actualités