CBS vous accompagne

Nos adhérents

Newsletter CBS

Recevez votre lettre d'information

04 septembre 2009

ECCP 2009 : Succès confirmé !

 

Succès confirmé pour le European Cancer Cluster Partnering 2009, premier événement Business to Business dédié au cancer et aux bioclusters européens spécialisés sur le cancer;
Près de 500 acteurs du biobusiness étaient réunis à Toulouse, déclarée capitale des bioclusters Cancer européens les 3 et 4 Septembre 2009.
Retour sur les temps forts de l'événement et direction Oslo pour l’ECCP 2010.

Evénement international et intégré, ECCP 2009 regroupait convention d’affaires, conférences, tables-rondes, présentations d’entreprises et networking, parcourant ainsi la chaîne de valeur du biobusiness du cancer et réunissant l’ensemble des acteurs du circuit, big pharmas (sanofi aventis, Pierre Fabre, MSD, Roche, Astrazeneca, Bayer, GE healthcare ... ), PME (dont une trentaine d’entreprises toulousaines), cliniciens et chercheurs issus des meilleurs hôpitaux et instituts européens, mais aussi financeurs (20 capitaux-risqueurs), organismes "facilitateurs" et bioclusters européens (Toulouse, Oslo, Barcelone, Heidelberg, Londres, …).

 

Succès confirmé et chiffres clefs

365 participants soit près de 500 personnes sur les deux jours avec les invités et institutionnels ;
263 entreprises et organismes présents ;
22 pays représentés soit 52% de participation étrangère ;
547 RdV B to B et plus de 1012 demandes d’entretiens individuels ;
20 capitaux-risqueurs présents ;

Un succès inédit et bien au-delà des attentes confirmé par l’enthousiasme des participants qui ont apprécié le caractère ciblé et opérationnel de l’événement, les rendez vous individualisés ciblés et de qualité, les conférences de haut niveau et ouverture internationale très large.
"The right dimension for a focused and very efficient partnering event", a conclu l’un des participants le 4 Septembre ! Alors que pour Jean-Pierre Saintouil et Bjarte Reve, directeurs du Pôle Cancer-Bio-Santé et du Oslo Cancer Cluster, "ECCP répond à un réel besoin de manifestation professionnelle focalisée et résolument B to B".

 

Retour sur les temps forts ECCP 2009

 

Au fil de ces deux jours intenses, on a ainsi parlé de l’avenir à 5 ans de l’industrie et du marché de l’oncologie marqué par les progrès de la biologie des cellules souches et de nouvelles approches thérapeutiques, notamment dans le domaine de la médecine régénérative et personnalisée mais aussi par la nécessité de développer de nouveaux dispositifs médicaux et d’accroître les capacités de biofermentation et bioproduction.

  • Investissement dans les biotechs, du financing gap au syndicat d’investisseurs

A côté d’une Investment Room, une table-ronde "Comment construire un partenariat avec les investisseurs" a permis de commenter, à nouveau, le fameux "financing gap", le financement des phases pré-cliniques et de preuve de concept ou les attentes diverses des investisseurs en "seed capital" ou en "late stage". Les questions que se posent les investisseurs ? Quelle est la science, quelles sont les "milestones", quelles sont les "exit roads" ? "En tant qu’investisseur, nous recherchons des entreprises et des projets capables de créer des nouvelles connaissances et technologies, d’inventer de nouveaux produits et marchés, … et d’attirer d’autres investisseurs", ont affirmé Inserm Transfert et Sofinnova Partners.
Ce qui a fait dire à Jean-Pierre Armand, de l’Institut Claudius Regaud de Toulouse, "qu’il semblait plus difficile pour un entrepreneur de cibler un investisseur que pour un oncologue de cibler une cellule cancéreuse ! ".

  • Potentiel d’innovation

Alors que les big pharmas, notamment Sanofi aventis, Pierre Fabre, MSD, présentaient leurs stratégies et leurs attentes vis-à-vis de la communauté biotech, 26 entreprises sélectionnées (Cayla Invivogen, Lytix Biopharma, Quidd, Almac Discovery, Biotec Pharmacon ASA, Genclis, PCI Biotech…), exposaient leurs compétences, leurs activités et leurs perspectives à un public de partenaires, industriels et financiers, permettant de démontrer qu’il y a "un énorme potentiel d’innovations en oncologie".

  • Imagerie et biomarqueurs : vers la diapeutique ?

Multidisciplinarité et challenges technologiques étaient au cœur de la conférence dédiée à l’imagerie et aux biomarqueurs qui a introduit le concept novateur de "diapeutique", combinaison de diagnostic et de thérapeutique, potentiel nouvel horizon de l’oncologie de demain.

  • IMI, pôles de compétitivité et clusters

L’IMI (Innovative Medicine Initiative), "Partenariat Public-Privé" européen destiné à optimiser le processus de mise au point des médicaments en Europe, a été le sujet d’un séminaire le 2 septembre et d’un atelier le 3, alors que la publication des "calls 2009" est imminente. "Le plus important dans l’IMI réside dans la complémentarité entre les partenaires". Ce qui rapproche la démarche européenne du concept des clusters, "les pôles de compétitivité étant en quelque sorte un projet-pilote de l’IMI" selon Patrick Tricoli, directeur du département R&D et Innovation externes chez Sanofi aventis.
A propos de cluster, un des mots qui est revenu est celui d’écosystème, un biocluster étant un espace de compétition et coopération (co-opétition) et "le parfait écosystème pour faire coopérer recherche et industrie et développer de nouveaux médicaments et relations commerciales" pour Sanofi aventis alors que chez Pierre Fabre, on se réjouit de faire partie de l’écosystème local structuré par le Pôle CBS.

 

L’axe Toulouse - Oslo

Initié au printemps, l’événement ECCP trouve son origine dans un accord de partenariat établi en novembre 2008 entre les bioclusters Cancer de Toulouse et d’Oslo. Pierre Montoriol et Jonas Einarsson, présidents des deux bioclusters, ont rappelé "qu’il s’agissait d’une alliance stratégique entre les deux seuls clusters européens dédiés au cancer", qui s’illustre notamment dans la construction de deux campus exemplaires réunissant en un seul lieu recherche publique et privée, hôpitaux et centres de formation, le Toulouse Campus Cancer dès 2009 et le Oslo Innovation Park à l’horizon 2013. Au-delà de l’alliance franco-norvégienne, c’est l’idée d’un réseau européen des clusters Cancer s’étendant de Toulouse à Oslo, de Londres à Heidelberg, de Barcelone à la Medicon Valley et au-delà qui est née, concrétisée par le succès du rendez-vous ECCP 2009. Un succès sans aucun doute confirmé par les prochains ECCP, qui auront lieu à Oslo du 15 au 17 septembre 2010, "avec quelques fjords au programme" et à nouveau à Toulouse en 2011.

www.eccp2009.com

Cet événement, organisé par le Pôle Cancer-Bio-Santé dans le cadre d'un partenariat qui unit Toulouse et le Oslo Cancer Cluster, a été soutenu par de nombreux partenaires, industriels et institutionnels, français et européens :
Sanofi-aventis, CRCI-CCIT, Pierre Fabre, Merck sharp&Dohme, Biocat, Europe, DGCIS, Région Midi-Pyrénées, Grand Toulouse, Toulouse Cancer Campus, Innabiosanté, Sicoval, Ambassade de Norvège, Innovation Norway,Fondation franco-norvégienne, Hopitaux de Toulouse, Institut Claudius Regaud, BioMedical Alliance, Biorad, Marketech Group, Biocentury.

Toutes les actualités